fbpx

Rameur : travailler son cardio et se muscler avec la bonne technique

 Le rameur aussi appelé “ergomètre” (c’est le vrai terme) ou encore “concept 2” (ça c’est un modèle de rameur qu’on retrouve le plus souvent) est une machine ou un outil permettant le développement de capacités physiques.

En réalité il en existe de différentes sortes (avec poignée de tirage centrale, ou avec 2 rames indépendantes comme avec les rameurs scandinaves et latins). Il y a également de différences dans les types de résistances et de freinage (hydraulique, magnétique, à air ou encore à eau).

Malgré ces différences notables, le principe du mouvement de tirage et l’intérêt son utilisation reste relativement similaire.

Rameur cardio

Quel est l'intérêt du rameur ?

⁣⁣Utilisé à la base pour compléter les entraînements hors de l’eau des rameurs en aviron… le rameur s’est installé progressivement dans le monde de la musculation⁣. Aujourd’hui il est possible d’en retrouver dans quasiment toutes les bonnes salles de musculation.

Et c’est plutôt une bonne nouvelle car avec la course et le vélo, le rameur fait partie de ces activités sportives cycliques qui font intervenir un grand nombre de muscle, sollicitent le cardio et permettent d’avoir une bonne dépense calorique.

Quelle partie du corps fait travailler le rameur ?

Outre les capacités cardio-respiratoires, près de 80% des muscles seraient sollicités pendant cet exercice. C’est le cas par exemple des jambes qui exercent une forte poussée lors de la première phase du mouvement. Le dos et les bras (en particulier les biceps) prennent le relai pour tirer et terminer la première partie du mouvement. Les abdominaux sont aussi fortement impliqués.
⁣⁣⁣⁣⁣⁣

Le rameur permet aussi le développement de qualités physiques (amélioration du cardio, de l’endurance, coordination et même mobilité). Possibilité d’ajuster l’intensité pour se rapprocher au mieux de ses objectifs⁣⁣⁣⁣⁣

⁣⁣⁣⁣

 

Comment faire du rameur ?

Pour ramer il ne suffit pas de tirer sur la poignée. La technique du rameur n’est pas à négliger : elle permet plus de fluidité, de confort, d’efficacité dans le mouvement et beaucoup moins de risques de se blesser⁣⁣⁣⁣.
⁣⁣⁣⁣
On peut distinguer 4 phases du mouvement⁣⁣⁣⁣ :
⁣⁣⁣⁣
La phase 1 de départ (aussi appelée “le catch”)  lorsque le dos et droit, les bras, genoux et chevilles sont fléchis.
⁣⁣⁣⁣
Puis la phase 2 (aussi appelée “le drive”) qui correspond à une phase de poussée initiée par les jambes⁣⁣⁣⁣.
⁣⁣⁣⁣
Suivie de la phase 3 (aussi appelée “le finish”) qui consiste à incliner son corps vers l’arrière (pas trop!) accompagné du tirage des bras sur la poignée⁣⁣⁣⁣.
⁣⁣⁣⁣
Enfin la phase de retour, qui consiste à faire le même mouvement mais dans le sens inverse : (d’abord ramener les bras devant, et redresser son corps et enfin fléchir les genoux)⁣⁣⁣⁣.

rameur technique mouvement

Rameur : Les principales erreurs chez le débutant

1/ Le dos complétement avachi. Pendant tout le mouvement le dos ne doit pas s’arrondir⁣⁣⁣⁣⁣⁣⁣⁣. Pour cela essayez de maintenir votre regard loin devant et d’éviter de regarder vos pieds ou le plafond.

2/ Tirer avec les bras en début de mouvement. Le mouvement débute d’abord grâce à la poussée des jambes, puis du corps et enfin et seulement des bras⁣⁣⁣⁣. Un moyen simple pour retenir l’ordre est de penser : “JAMBE – DOS – BRAS” pour l’aller, et “BRAS – DOS – JAMBE” pour le retour.
⁣⁣⁣⁣
3/ Les coudes ouverts vers l’extérieur. Les coudes doivent rester près du corps⁣⁣⁣⁣. La poignée est maintenue au niveau des extrémités avec les doigts. 
⁣⁣⁣⁣
4/ Les réglages ne sont pas correctement adaptés votre morphologie.

L’exercice du rameur en vidéo

Regardez une animation vidéo du rameur spécialement réalisée pour mieux décomposer et comprendre le mouvement. On peut voir que tout au long du mouvement la trajectoire des mains reste bien parallèle au sol. Le regard est porté loin devant et le dos reste droit pendant l’exercice.

Laisser un commentaire