Logo Supertrainers
coach sportif comment trouver le bon

Quand on souhaite progresser ou atteindre un objectif physique, on a le choix d’entreprendre ses entraînements seul ou de se faire accompagner par un professionnel. En principe, ce deuxième option permet de gagner du temps et d’éviter les erreurs, mais encore faut-il faire les bons choix. Voici donc un guide pour choisir son coach sportif (qu’il soit en ligne ou non).

Choisir le bon professionnel

En France, dans le domaine de l’entraînement sportif, les termes pour nommer ces professionnels varient mais désigne en réalité des métiers bien distincts. Cela dit, il est tout à fait possible d’en cumuler plusieurs.

Le Coach sportif (terme fourre tout généralement utilisé) guide les individus vers l’atteinte des objectifs de bien-être et de forme physique générale (perte de poids, renforcement musculaire…). Il travaille généralement dans les salles de sport mais peut aussi intervenir en entreprise ou à domicile.

Le Préparateur physique développe les qualités physiques nécessaire pour performer dans une activité ou un sport (force, vitesse, agilité, endurance…). Il travaille généralement dans des clubs ou structure sportive mais peut aussi prendre en charge des particuliers et sportifs individuels.

L’Entraîneur se concentre sur l’enseignement des compétences techniques spécifiques à un sport, la mise en place de stratégies et tactiques de jeu, et le développement de l’esprit d’équipe.

Il est donc essentiel de sélectionner le professionnel adéquat. En effet, même pour un seul et même objectif, plusieurs approches sont possibles pour l’atteindre et chaque professionnel abordera la tâche de manière différente.

Par exemple : si mon objectif est de réussir à courir un 10 km

– Le coach sportif peut m’aider à perdre quelques kilos pour m’alléger et rendre la course plus facile.
– Le préparateur physique peut m’aider à améliorer mon endurance musculaire et la puissance de mes membres inférieurs.
– L’entraîneur de course à pied peut m’aider à avoir une meilleur technique de course avec une foulée plus efficace.

Bien que ces trois pistes de progression soient complémentaires, chacun va mettre l’accent sur ses propres compétences.

Les diplômes & certifications

J’ai fait des études en sciences du sport et pourtant je fais parti des personnes qui pensent que les diplômes ne déterminent pas forcément les compétences ni la qualité d’un coach.

Comme dans n’importe quel métier il y a des gens plus doués et appliqués que d’autres. De plus, il existe parfois des formations non reconnues par l’État qui sont à la pointe des dernières avancées dans le domaine, tandis que certaines formations officielles peuvent enseigner des concepts complètement obsolètes.

Néanmoins, d’un point de vue juridique en France il est obligatoire de justifier d’une formation reconnue dans le domaine du sport pour exercer la profession de coach sportif (y compris en ligne).

Mon conseil serait donc de limiter les risques en s’orientant vers des coachs qui possèdent une formation officiellement reconnue. Car en cas d’accident, la responsabilité engagée n’est pas claire et peut impacter tout le monde (assurance, etc…). On parle quand même de santé, ce n’est pas à prendre à la légère.

carte pro éducateur sportif

Mais comment savoir ? Ton coach doit pouvoir présenter une carte professionnelle qui justifie de pouvoir exercer. Il y a aussi possibilité de faire une recherche d’éducateur sportif sur cette page du ministère des sports pour vérifier, à condition de connaître le nom du coach.

Le fonctionnement du coach

Chaque coach à sa façon de procéder, en fonction de ce qu’il juge utile ou non. Tous les coaching ne se ressemblent pas et certains peuvent être plus ou moins complets.

Par exemple, de mon point de vue, je ne conçois pas qu’on puisse simplement donner un programme un jour et dire ensuite : « Débrouille toi pour le reste. »

Car en plus d’être personnalisé, le programme doit pouvoir être adapté en permanence (en fonction des progrès, des périodes de fatigue, lors des vacances ou même en cas de blessures). En plus, la disponibilité du coach est essentielle; il doit être suffisamment réactif pour répondre aux questions et justifier ses choix d’exercices si on lui demande (on évite le “t’inquiète fais moi confiance”).

Les questions importantes à poser avant de collaborer avec un coach :

  • Les séances sont elles personnalisées et adaptés à mes caractéristiques ?

  • Propose t-il un suivi en parallèle des entraînements (évaluation des progrès, correction des mouvement ? possibilité de poser des question facilement ?)

  • Le programme va t-il évoluer au fil du temps ?

En fonction des réponses obtenues, il est possible de se faire une bonne idée de ce à quoi s’attendre et de ce qui est inclus ou non dans la prestation de coaching.

mauvais coach vs bon coach supertrainers

Les tarifs du coaching

Le tarif est aussi un bon indicateur à prendre en compte car il peut parfois permettre d’évaluer le niveau de prestation et l’implication du coach. Comme vu plus haut, un accompagnement complet nécessite beaucoup de temps. Donc les coaching en ligne à 50€ par mois (ou moins), il n’est pas possible qu’ils soient personnalisés (désolé si je brise un mythe).

Tu as l’impression que si ? Alors soit le coach en question est très fort ou alors il a plus de 24 heures dans sa journée. Car si on fait rapidement le calcul :

Le coach va devoir dans un premier temps :
– Recueillir et analyser toutes les informations de l’élèves
– Réfléchir aux exercices et mouvements les plus adaptées
– Calculer les intensités à mettre en place pour chaque séance
– Concevoir un programme cohérent compatible avec l’emploi du temps de l’élève
– Et éventuellement faire la même chose pour la nutrition
Cela nécessite déjà plusieurs heures de travail une première fois (disons entre 2 et 3 heures /une seule fois et parfois plus selon la complexité)

Et si en plus le coach inclus un suivi, il va aussi devoir :
– Répondre aux questions de l’élève
– Faire des corrections techniques lorsqu’il y en a
– Récupérer ou noter le feedback des séances effectuées
– Créer de nouvelles séances en tenant compte du bilan de la semaine
Cela rajoute plusieurs heures de travail par semaine (disons entre 1 et 2 heures / chaque semaine et parfois plus selon la complexité).

On peut donc estimer en tout à environ 10 heures / mois de travail pour 1 seul élève (je rappelle que c’est censé être personnalisé)

Si le coach fixe un tarif de 50€ mensuel pour son élève, il faut aussi penser aux charges, taxes et autres cotisations à payer. Selon son statut, il lui reste environ une trentaine d’euros dans la poche (disons 35€).

35 (euros) / 10 (heures) = 3,50€ de l’heure. Avec ce tarif le coach ne peux pas vivre de cette activité donc il est très probable que le programme en question ne soit pas personnalisé. Mais plutôt envoyé en masse aux différents élèves.

Un coaching de qualité représente donc un budget assez conséquent (variant de plusieurs centaines à plusieurs milliers d’euros pour certains) qui ne peut donc pas convenir à tout le monde.

Pour ma part, c’est pour cette raison que je propose des alternatives au coaching avec des programmes clés en main beaucoup plus abordables. Bien entendu ils ne peuvent pas être autant personnalisés mais ils ont le mérite de contenir des trames d’entraînement équilibrées et cohérentes qui peuvent convenir pour une grande partie de la population.

La spécialité du coach

Un autre conseil que je peux donner et de regarder si le coach s’est spécialisé dans un domaine en particulier. Si tu as une problématique bien spécifique, un coach qui maîtrise bien ce domaine peut être utile.

Quand j’ai débuté le coaching en ligne, une de mes première élève était atteinte de TCA (troubles du comportement alimentaire). Et à l’époque je n’avais pas les armes nécessaires pour y faire face. J’avais beau me creuser la tête pendant des heures pour faire les meilleurs programmes possible, essayer de tout concilier pour trouver des solutions, le problème n’était pas là. Il lui fallait soit un professionnel de santé adapté à ces troubles, soit un coach mais spécialiste de ce genre de problème.

Les troubles du comportement alimentaire

Et des spécialités il en existe pour presque tout. Par exemple des coachs spécialisés pour certains objectifs (perte de poids, préparation de compétition) ou certaines zones du corps (périnée…) ou pour certaines périodes de la vie (post partum…) ou encore d’autres certifiés dans l’utilisation de certains outils d’entraînement (TRX, kettlebell)…

La personnalité du coach

Dernier point important, la personnalisé du coach.
Cela semble évident, mais c’est avant tout une interaction humaine, une relation basée sur l’échange et la communication, même à distance. Bref, ça doit coller entre vous !

les différents coachs sportifs

Par exemple, certaines personnes ont besoin d’un coach qui les pousse dans leurs retranchements et les fait sortir de leur zone de confort. Alors que d’autres préfèrent quelqu’un de patient qui sait les rassurer. Il n’y a pas de meilleur personnalité qu’une autre, c’est surtout une question de compatibilité. Et ça c’est à toi de savoir de quoi tu as besoin pour avancer le mieux.

En conclusion, il est très probable que tu trouve le coach idéal pour toi en prenant le temps de faire attention aux différents critères énoncés plus haut.

J’espère que ce n’était pas trop long et que ce guide pratique t’as donné des infirmations pertinente ou aidé à y voir un peu plus clair dans ta recherche de coach.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *