Battre son record de tractions avec la méthode Armstrong

Charles Lewis Armstrong (1948 – 2011) était un lieutenant-colonel dans l’armée Américaine. Il est devenu célèbre pour ses contributions dans l’entraînement physique et plus particulièrement pour son programme d’entraînement : Le programme de tractions Armstrong (On peut dire qu’il portait bien son nom). Il s’agit d’un programme pour pouvoir augmenter son record de répétitions en traction en une seule série. Aujourd’hui ce programme d’entraînement spécial tractions est remis au goût du jour (explications et illustratons) par supertrainers.

L’entraînement se divise en 6 étapes distinctes correspondant aux différents jours de la semaine. Chaque jour d’entraînement est détaillé ci-dessous.

La routine matinale
Tous les matins (du lundi au vendredi) effectuez 3 séries de pompes, jusqu’à l’échec. Elle vont permettre de renforcer les muscles de la ceinture scapulaire et travailler l’endurance de force. Le temps de pause entre les séries est complet (de plusieurs minutes) recommencez une fois que vous vous sentez prêt.
Espacer d’au moins 3 heures la routine matinale des tractions pour mieux récupérer.

Le Lundi
Faire 5 séries de tractions avec le maximum de répétitions, en prenant 1 minute 30 de repos entre chaque. Ne pas se préoccuper du nombre de répétition mais s’assurer d’aller jusqu’à l’échec à chaque nouvelle série.

Le Mardi
Méthode pyramidale. Faire 1 traction suivie de 10 secondes de repos. Reprendre ensuite avec 2 tractions et 20 secondes de repos. Continuer ainsi de suite jusqu’à l’échec (=ne pas réussir à faire une répétition de plus par rapport à la série précédente). Après l’échec, refaire une dernière série à son maximum de répétitions possible.

Le Mercredi
Faire 3 séries de tractions en pronation les mains écartées d’un peu plus que la largeur des épaules. Faire ensuite 3 séries en supination, avec les mains rapprochées. Enfin, faire 3 séries de en prise pronation mais cette fois avec une prise large. Prendre 60 secondes de pause entre les séries. Toutes les séries doivent comprendre le même nombre de répétition. (Si vous n’arrivez pas à faire les 9 séries avec le même nombre de répétition c’est qu’il faut revoir à la baisse le nombre de répétitions.

 

Le Jeudi
Faire le maximum de séries comprenant le même nombre de répétitions en prenant 60 secondes de repos entre chaque série. S’arrêter en cas d’échec : par exemple, si vous avez choisi de faire des séries de 5 répétitions, et qu’au bout d’un moment vous n’en faite plus que 4 = échec.

Le Vendredi
Refaire un des jours de la semaine où l’entrainement vous a paru le plus difficile. Il doit être différent d’une semaine à l’autre (pour varier).

Le Samedi et le Dimanche
Le week-end est consacré au repos. Indispensable pour pouvoir récupérer et progresser. Ça peut être aussi occasion de solliciter d’autres groupes musculaires ou capacité physiques si l’état de fatigue le permet.

Entraineur coach supertrainers avec programme d'entraînement

Pour terminer, il faut préciser que l’idéal est logiquement de prolonger la méthode sur plusieurs semaines pour maximiser les bénéfices. Pour espérer obtenir des résultats il faudra être assidu, persévérant et donner son maximum sur les exercices.

Pour aller encore plus loin avec les tractions, il y a ce petit guide qui reprend la méthode Armstrong ainsi que d’autres techniques spécifiques pour à la fois apprendre et réussir à faire ses premières tractions mais aussi améliorer ses performances et son record.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *