Astuces Training

View this post on Instagram

💡Quand on réalise une traction (où qu’on apprend à en faire) on ne sait jamais trop comment positionner ses mains. En général on va choisir la prise la plus confortable pour nous (celle qu’on a l’habitude de faire)⁣ ⁣ 📝Pour mieux orienter son entraînement et les objectifs il peut être intéressant de savoir quelles sont les différences d’activations musculaires en fonction des prises employées⁣ ⁣ 👉🏼Peu importe le placement des mains (la prise) le grand dorsal est sollicité de manière équivalente. En revanche il sera possible d’accentuer le travail des biceps avec la prise en supination, les les trapèzes inférieurs avec les pronation et les deltoïdes postérieurs avec les tractions neutres. J’ai mis en couleurs les zones accentuées ⁣ ⁣ 👋🏼Et vous quelle est votre prise préférée des tractions ?⁣ ⁣ 🎓Youdas JW, Amundson CL, Cicero KS, Hahn JJ, Harezlak DT and Hollman JH. Surface electromyographic activation patterns and elbow joint motion during a pull-up, chin-up, or perfect-pullupTM rotational exercise. J Strength Cond Res 24 (12) : ‪3404-3414‬, 2010. Signorile JE, Zink AJ and Szwed SP. A comparative electromyographical investigation of muscle utilization patterns using various hand positions during the lat pull-down. J Strength Cond Res 16 (4) : 539-546, 2002.⁣ ⁣ #supertrainers #tractions #traction #dorsaux #dos #biceps #fitness #musculation #staps #crossfit #coaching

A post shared by Supertrainers ⚡️ (@supertrainers) on

View this post on Instagram

📝Suite au post sur les bénéfices du rameur beaucoup se posent des questions sur la technique. Et c'est vrai que c'est important de s'en pré-occuper ! Plus de fluidité, de confort et d'efficacité dans le mouvement et beaucoup moins de risques de se blesser . 👉🏼On peut distinguer 4 phases du mouvement . 1️⃣La phase de départ (le dos et droit, les bras, genoux et chevilles sont fléchis) . 2️⃣Puis une phase de poussée initiée par les jambes 3️⃣Suivie d'une phase de tirage via l'inclinaison du corps vers l'arrière (pas trop!) puis du tirages des bras sur la poignée 4️⃣Enfin la phase de retour, il suffit de faire le mouvement inverse : (ramener les bras devant, redresser son corps et fléchir les genoux) . ❌Les erreurs les plus fréquentes que j'ai remarqué personnellement : . ➡️Le dos complétement avachi. Pendant tout le mouvement le dos ne doit pas s'arrondir . ➡️Tirer avec les bras en début de mouvement. Le mouvement débute d'abord grâce à la poussée des jambes, puis du corps et enfin et seulement des bras . ➡️Les coudes ne doivent pas êtres ouverts vers l’extérieur mais près du corps . ➡️Si malgré ces quelques conseils vous ne vous sentez toujours pas à l'aise pensez aussi à vérifier les réglages (un minimum adaptés à votre morphologie) . 👋🏼Est-ce que c’était assez clair ? . #rameur #rowing #crossfit #training

A post shared by Supertrainers ⚡️ (@supertrainers) on

View this post on Instagram

👉🏼Dopage musical ? Il y a encore peu de temps on pensait que la musique permettait juste de détourner l’attention de l’effort (penser à autre chose) et de la douleur . 💪🏼Mais finalement c’est plus que ça. Des études ont permis d’identifier plusieurs mécanismes positifs cognitifs et physiologiques dû à l’exposition de la musique (120 bpm environ beat assez élevé/rapide) pendant un effort physique, comme par exemple des effets anxiolytiques ou encore la libération d’antidouleurs naturels par l’organisme permettant de dépasser le seul de douleur (et intensité) habituel . 👎🏼Le point négatif c’est que la musique peut potentiellement aussi diminuer les perceptions sensorielles (de son propre corps mais aussi de l’environnement) ce qui peut conduire à une augmentation de blessures (ne pas entendre un danger par exemple) . 👉🏼À noter aussi que toutes les musiques ne se valent pas (déjà évoqué dans un autre post, pour résumer : pour bénéficier de ces effets positifs il faut surtout que la musique vous plaise dans le cas contraire cela pourrait même avoir l’effet inverse et limiter la performance . 👋🏼Une idée de comment je pourrai créer une playlist commune/collaborative ?? . 🎓 Références études [1] Thomas Hans Fritz, Samyogita Hardikarb, Matthias Demoucrona, Margot Niessend, Michiel Demeya, Olivier Giota, Yongming Lid, John-Dylan Haynese, Arno Villringerb, and Marc Lemana. Musical agency reduces perceived exertion during strenuous physical performance. PNAS Early Edition. October 3, 2012. [2] Atkinson G, D Wilson et M Eubank (2004) Effects of music on work-rate distribution during a cycling time-trial Int J Sports Med 25:611-5. . #supertrainers #musique #audio #motivation #mental #concentration #coordination #stress #training

A post shared by Supertrainers ⚡️ (@supertrainers) on

View this post on Instagram

📝Un bon programme d’entrainement l’est pour VOUS avant tout⁣ 👉🏼On parle « d’adhérence » quand votre pratique et entraînement est en adéquation avec vos goûts et rythme de vie. C’est le critère numéro 1 à regarder dans un programme. Cela va directement déterminer le fait d’aimer (ou non) le processus et donc garantir une constance sur le long terme. Or on sait qu’une pratique sur le long terme c’est le meilleur moyen d’avoir des résultats

On peut distinguer 4 points essentiels ❤️L’appréciabilité (est-ce que j’aime mon programme ?) On a beau avoir le meilleur programme du monde, si on arrête au bout de 3 jours car le programme ne nous plait pas, on ne risque pas d’atteindre ses objectifs 📅La faisabilité (est-ce que je peux m’entraîner ?) Si le programme ne rentre pas ou difficilement dans notre emploi du temps, on risque de faire sauter des séances régulièrement 🎊La flexibilité (est-ce qu’un imprévu peut arriver ?) La vie est faite d’imprévus (un ami qui passe chez vous sans prévenir, le boulot qui termine plus tard que prévu). Louper une séance ne doit pas anéantir votre programme, le programme peut s’adapter aux aléas de la vie⁣ ⁣ 💥La sécurité (ce programme met-il en danger ?) Si on se blesse de manière récurrente à cause du programme, encore une fois ça va être compliqué d’atteindre ses objectifs⁣ ⁣ 👍🏼Conclusion si votre programme respecte ces 4 points il y a de fortes chances pour que vous aimiez le faire. Et aimer faire quelque chose est un très bon point de départ pour commencer à avoir des résultats (engagement sur le long terme malgré les difficultés et obstacles)⁣ ⁣ 🥦PS : C’est exactement la même chose pour les programmes alimentaires⁣ ⁣ #supertrainers #programme #fitness #entrainement #musculation #adherence

A post shared by Supertrainers ⚡️ (@supertrainers) on

View this post on Instagram

⚡️Tuto apprentissage des tractions de la version la plus facile à la plus difficile ! . 💪🏼Avant de pouvoir maîtriser les pompes « classiques » il y a des étapes intermédiaires que vous pouvez essayer . 👉🏼La suspension est un bon moyen pour débuter : rester suspendu le plus longtemps possible et essayer d’augmenter progressivement la durée . 👉🏼La traction horizontale (ou australienne) consiste à tracter son corps mais à l’horizontale ce qui permet. Selon l’angle du corps (qui doit rester gainé) il est possible d’ajuster l’intensité de l’effort . 👉🏼La traction négative consiste à partir les bras déjà pliés (la montée se fait grâce à un support) puis de freiner la phase excentrique (dépliage des bras) du mouvement . 👉🏼Les tractions avec élastiques permettent de réaliser une traction complète en délestant une partie de votre masse corporelle (possibilité d’ajuster la force des élastiques) . 💪🏼Pour aller encore plus loin on peut augmenter la charge en se lestant (ajouter de la charge supplémentaire) . 🙌🏼J’ai fait un petit programme de traction (objectif traction) qui propose une programmation et méthode d’apprentissage en utilisant ces différentes techniques . ➡️Quelle est votre technique préférée ? . #tractions #traction #muscleup #pullups #crossfit #staps #motivation #ppg #tuto #tutoriel

A post shared by Supertrainers ⚡️ (@supertrainers) on

View this post on Instagram

Vous avez vu une super recette sur Instagram pour faire votre propre boisson énergétique ? 🤔 Ça semble être parfait pour la tester lors de votre marathon la semaine prochaine! Sauf que non ce n’est pas une si bonne idée . 👉🏼Je m’explique, si vous faites ou préparez une compétition (course, match, exam sportif) n’attendez pas le jour J pour tester quelque chose de nouveau . 👎🏼A chaque nouveauté (même pour quelque chose de valable) on ne sait pas comment le corps va réagir : (intolérances, goûts personnel) peut être que tout va bien se passer, mais si ce n’est pas le cas (douleurs, inconfort, baisse de performances, gênes, allant jusqu’à l’abandon ou la blessure!) vous risquez donc de gâcher votre course ou compétition, bref un évènement plus important que d’habitude qu’il ne faut pas louper! . 💪🏼Et cela et valable aussi bien pour l’alimentation que pour l’aspect matériel ou même technique (modification du geste, du feed-back sensoriel et des repères!) . 👉🏼Par exemple il ne faut pas tester ses nouvelles running le jour de la course !! (Vous ne savez pas si elles vont être adaptées à votre pied et votre foulée, et sans compter qu’il faut aussi que la chaussure « se fasse » à votre pied) . ☝🏼Tous les tests (alimentaires, matériel et techniques), les réglages et ajustements sont font pendant l’entraînement! Car c’est fait pour ! Et s’il y a des loupés, ce n’est pas grave . 🙈Ça me rappelle le jour où j’ai perdu mon tout nouveau maillot de bain après avoir plongé pendant un exam de natation 😂 . ⚡️Merci à @lya_powerlift et @someone_health pour m’avoir inspiré pour ce sujet de post 😉 . #supertrainers

A post shared by Supertrainers ⚡️ (@supertrainers) on